SUCRE SALE

SUCRE SALE

#40,738
13 followers
ENGLISH : Sweet and salty in English. This combination of tastes is not often found in French cooking/cuisine, except for ‘rabbit with prunes’ and ‘canard à l’orange’ and ... read more
Sucre Sale BeatportSucre Sale Facebook

Biography

ENGLISH :

Sweet and salty in English. This combination of tastes is not often found in French cooking/cuisine, except for ‘rabbit with prunes’ and ‘canard à l’orange’ and is found more frequently in other countries. How to cook. a fashionable sweet and salty Techno recipe: Listen to those two guys from france

Nick Tones & Romano Giorgio are ‘sweet and salty’. The duo « SuCré SaLé » is the result of two Deejays/Producers and also by default, friends, who came together for the pleasure that electronic music gives them. With a rhythm House and ‘minimalist, the Two Friends write their story via their travels which they try to transcribe for the better and the worse. A subtle mixture of percussions, and tribal sounds finely combined with a Techno Blanquette. A guaranteed trip during their sets which will bowl you over just like a tarte tatin which is still hot.

FRENCH :

SUCRÉ SALÉ (French Kitchen / Dantze / Karat / Supdub / Carillon)

Nicolas Blistène et Romain Duval incarnent le duo de cuisine musical SuCré SaLé. “Sweet and Salty” in English ! Cette alliance subtile de contraires combinés, peu fréquente dans la cuisine française, c’est à la musique électronique que les deux compères ont décidé de l’appliquer. Une recette insolite que le duo met en œuvre dans leur productions épicées …

C’est en 2009 que le projet voit le jour à l’occasion d’un live éphémère et unique aux côtés du reconnu DJ Koze. Le succès de cette première prestation pousse les deux amis à développer leur concept musical: un mélange des genres tel des recettes sonores combinant raffinement et puissance contrôlée. Ils signent un Premier EP sur l’excellent label Karat qui officialise ainsi l’existence du duo.

2010 marque le premier tournant important dans l’histoire des deux compères: aux côtés de quelques copains regrettant la monotonie des « line up » de la nuit parisienne de l’époque, ils fondent Cocobeach et propose ainsi une alternative diurne aux traditionnelles soirées du samedi soir: les dimanches après-midi de l’été. Déjà commencent à s’y produire à leur côté des personnalités telles que Anthéa, Niconé, Sachae Braemer, Nu, Alfred heinrichs, Alejandro Mosso, Giuseppe Cennamo, etc…

L’événement rencontre très vite un réel succés; le dimanche après-midi dans la capitale devient synonyme de « Cocobeach » ouvrant ainsi la voie à une nouvelle scène musicale. Le duo s’oriente vers ses premières collaborations avec les labels européens tels que Carillon, Dantze, Supdub, remixé par des artistes tels que Niconé, Philip Bader ou encore Sachae Braemer.

SuCré SaLé prend du galon et Cocobeach grandit ! Très vite aux côtés du duo s’y succèdent bon nombre de producteurs reconnus tels que Christian Burkhardt, Dorian Paic, Matthias Tanzman, Anthéa, Andréa Oliva, André Galuzzi, Vid, Luna City Express, Guillaume & the Coutu Dumont et bien d’autres… Leurs tubes Bye bye les Fraises ainsi que Caviar Champagne playlisté par Matthias Tanzman à l’occasion des CircoLoco du très célèbre DC10 d’Ibiza les conduisent à se produire dans de nombreux clubs européens reputés tels que le Katerholzig, le Week-end Club, le Hyve et même le célèbre Panoramabar de Berlin…

En 2012, fidèles à leurs amis artistes européens qu’ils retrouvent chaque année à l’occasion de leurs Rendez-vous dominicaux consacrés minis festivals, ils décident de monter le label/agence French Kitchen. Sur ce livre de recettes musicales cocobeachiennes se rassemblent tous les acteurs de l’événement à l’occasion de sorties vinyles déjantées. Rejoins par toute une équipe de jeunes talents parisiens prometteurs, citons Gulivert, Marcelo Cura, Onetram, Nox, et bien d’autres, la nouvelle carte de la French Kitchen, conduite par les SuCré Salé, multiplie les succés. Entre Cocobeach, regroupant jusqu’à 5000 fêtards le dimanche et leurs « label night » à travers la France, c’est au tour du Blue Marlin, célebre Beach Club d’ibiza d’offrir sa première residence espagnole au duo insolite, pour y distilller leurs énergies aux côtés de leurs amis du label. Quelques rendez-vous sur l’île de la fête à l’issue desquels ils verront leurs dates doubler pour la saison suivante.

2014 s’annonce déjà comme une année charnière dans le travail des deux amis. Entre Ibiza, Berlin, Londres et Paris avec une nouvelle résidence trimestrielle au sein du temple de la musique électronique qu’est le REX, le tout combinés à quelques jolies petites releases à prévoir, les deux cuistos n’ont pas fini de faire parler de leurs marmites et d’assaisonner vos soirées !

News